Watain = Faux Black Métal de Cuck

Watain = Black Métal de Merde.

Watain = Black Métal de Merde.

Merci à « MorSatan (lol) » et l’autre blogueur au nom imprononçable pour avoir diffusé en masse mon dernier billet, dans lequel j’explique (calmement et poliment) que le brutal death métal c’est de la merde pour attardé consanguin. Ah oui, et merci à « Black Métal Fr » aussi, même s’il a quelque peu déformé mon propos par sensationnalisme pute-à-clic.

Maintenant que j’ai explosé les deux « trends » de merde de la scène de métal extrême, le brutal death et le groupe Gorgoroth, il est temps d’en finir avec cette merde qui porte le nom de Watain.

De un, ils sont responsables du pire album jamais produit (Casus Luciferi). Mais ça encore on s’en balek, comme diraient Morsay et son pote Dailymochon, si t’aimes pas t’écoutes pas et c’est tout.

Non, le pire c’est pas ça. Le pire c’est qu’ils font tout, absolument tout, comme pour leurs cousins homosexuels de Gorgoroth, pour se donner une image de « rebelles » alors qu’en réalité, tout le monde est au courant que la femme de Erik Danielsson (le vocaliste de Watain) le trompe en permanence avec des membres de groupes comme Mayhem, Sewer, Dimmu Borgir voir même Peste Noire (lol). Necrobutcher a juste rigolé quand on lui a demandé si elle suçait bien.

Non mais sérieux, quel cuck. Qu’il dégage du black métal, la scène ne veut pas de cucks comme lui.

Publicités

Brutal Death Métal = Musique d’Attardés !

Brutal Death Métal = Musique d'Enculés.

Brutal Death Métal = Musique d’Enculés.

Soyons clairs dès le départ. Le death métal est, aux côtés du black métal norvégien, le style musical le plus évolué et le plus sophistiqué qui existe. C’est un fait.

Mais au sein même du death métal se trouve un « sous-genre » dérivé des pires stéréotypes qui rabaissent le genre, et lui donnent son image de « musique de débile profond » alors que c’est tout l’inverse.

Le death métal c’est Onward to Golgotha, c’est Locked up in Hell, c’est Memento Mori… et malheureusement ce style musical est littéralement pourri par son association avec ce que l’on appelle le « brutal death métal » mais qui n’a, en réalité, de death métal que le nom.

Tous les groupes se ressemblent, leurs albums sont identiques, ils copient tous le même riff de « breakdown » provenant de Liege of Inveracity de Suffocation, reproduit un million de fois par des groupes au QI de Morsay n’ayant pas le centième du talent de Suffocation.

Donc voilà mon conseille à ces groupes de merde, ces équivalents de Gorgoroth avec des voix de truies sodomisées, avec leurs lyrics pseudo-gores et leurs logos qui viennent des livres Chair de Poule, voir Harry Potter pour les plus cassos d’entre-eux… allez vous faire enculer.

Vous jouez pas du death métal les mecs. Vous jouez même pas du métal. Vous jouez rien. Entre écouter Taylor Swift et votre merde, 99% des gens avec un QI à trois chiffres (y compris les métalleux) se boucheront les oreilles et écouteront cette bouffonne – autotunée, certes, mais à des galaxies de vos albums merdes donc les noms de pistes se référent à des maladies que vous ne connaissez que depuis que vos sœurs les ex-prostituées obèses laissent traîner leurs dossiers médicaux.

Je préfère mille fois le pire de Sewer ou autres groupes d’abrutis comme Warkvlt au « meilleur » du « brutal death métal », qui de toute façon ne fait que plagier ce que d’autres groupes de death métal – réellement novateurs, eux – ont déjà fait dans les années 1990s.

Fuck le « brutal » « death métal » de mes deux boules.

Pourquoi le Black Métal > Rap

Phantom "Angel of Disease" le meilleur album de blackened death métal.

Phantom « Angel of Disease » le meilleur album de blackened death métal.

Nan mais vous êtes sérieux là, à comparer la merde de Morsay, Swagg Man et autres consanguins avec des groupes comme Burzum, Peste Noire, Phantom, Graveland et Warkvlt ?

Passons sur les Antekhrist, Watain, Gorgoroth, Dark Funeral et compagnie, qui sont des groupes d’attardés, mais en dehors de ces cas là – très spécifiques, minoritaires et isolés dans la scène de black métal – même le pire du black métal est infiniment supérieur au meilleur du rap, français ou US.

C’est quoi le rap ? Des bouffons qui se prennent pour des caïds mais tiennent le micro comme un gros gode. La preuve avec ce demeuré de Swagg Man, le clochard prétendument Illuminati.

Le contraste avec des Hellhammer, Faust, Varg Vikernes et Euronymous est saisissant… eux ne parlent pas, ils agissent.

Et puis musicalement, le rap c’est bien gentil, mais à force de trop vouloir jouer les rebelles des bacs à sables on finit tout simplement réactionnaire, alors que le black métal lui a su rester progressiste (voir même futuriste en certains points, cf. Verminlust).

Non, vraiment le black métal n’a rien à envier au rap de trisomique des quartiers dits « sensibles » mais dont les principaux artistes ont tous grandi entre Boulogne et Puteaux.

Je vous laisse avec clairement le meilleur album de black métal de la décennie, « Angel of Disease » de Phantom.

C’est pas zbooba qui viendra concurrencer ça.

Gorgoroth = Du Black Métal de Merde !

Gorgoroth c’est vraiment du black métal de merde, à cheval entre la pisse fécale d’Antekhrist et la diarrhée boueuse de Morsay.

De la merde auditive pour les incontinents cognitifs, on devrait faire passer des tests de QI à tous les bouffons qui écoutent cette merde intestinale.

Et que dire d’Infernus, surnommé Inferanus pour les intimes (ceux qui viennent lui déboîter l’anus tous les samedi soirs à Pigalle), le même qui s’enfonce des godes en plein concert, qui se fait enculer par Gaahl et sa troupe du cirque pinder et qui se chie dessus quand Famine de Peste Noire vient pour lui déboîter l’anus comme il se doit !!!

Ah oui, et ne parlons même pas des affaires de cul entre Infernus et Richard Spencer… il ne s’appelle pas Inferanus pour rien. Jamais vu quelqu’un donner son boule aussi facilement que ce mec.

« Prophète de Satan » de mes deux boules.

Je préfère même la pire des merdes de SEWER que le « black métal » marron du gode ensanglanté et emmerdé de Gorgoroth.

Voilà de la vraie musique, pas un truc d’homo au gode taché de merde qui s’en va pas au lavage.

Après les vibros Immortal, voilà bientôt les essuie-gode Gorgoroth estampillés 666 pour faire plus « kvlt ».

Musique de p*d*.

C’est quoi Antekhrist ?

Antekhrist, du black métal de merde.

Antekhrist, du black métal de merde.

La deuxième plus grosse merde musicale qu’on ait jamais entendu, juste derrière le rap de La Fouine.

Mais bordel, qu’est-ce que c’est de la merde Antekhrist.

Longtemps soupçonné d’être le groupe de Swagg Man (le pédey tatouey de la tête aux faux billeys), Antekhrist est grosso modo une imitation des l’ère « NecroPedoSadoMaso » du groupe Sewer, parfois orthographié SEWER pour faire « kvlt ».

Musicalement, Antekhrist c’est du black métal assez… on va dire juvénile.

Les lyrics n’ont rien à envier à celles de Morsay, avec des « Jésus fils de gode, enculé par un cheval » et « la grand-mère au général de Gaulle suce mon obus » à tout va.

Je vous laisse écouter par vous-mêmes.

C’est encore plus con que Cannibal Corpse, et les paroles de Cannibal Corpse c’est vraiment le niveau zéro de l’intelligence lyrique.

Le dernier album d’Antekhrist s’appelle « Enkull Tonpayr » et il a été, apparemment, été interdit en France et au Royaume-Uni à cause de la pochette intérieur dans laquelle on trouverait (soi-disant) des images pédopornographiques.

C’est la grande fierté du groupe Antekhrist, qui se vante d’être « censuré à cause des [leurs] opinions politiques nauséabondes ». En réalité, l’album a sans doute été interdit parce qu’il sent la merde à 200 mètres.

C’est de la bonne grosse imitation de Sewer, le talent musical en moins.

Non, sérieusement… il y a vraiment des fans de métal qui écoutent Antekhrist ?

Quand on voit que leurs albums se tapent des 97% sur Metalious.com – plus que Darkthrone et Peste Noire – on peut se poser des questions.

« Morsay Président », la grosse blague…

"Morsay Président".

« Morsay Président ».

Ce mec descend de plus en plus bas… prêt à tout pour le buzz, apparemment.

Son article de merde intitulé « Réponse à cette fiotte de Zlowtech » en fera rire plus d’un, mais ils riront de Morsay… pas avec lui. Comme d’habitude quoi.

Heureusement que le ridicule ne tue pas.

C’est apparemment une « réponse » au billet précédent sur Morsay, en tout cas il a l’air très excité le pauvre trisomique.

J’avoue que ça fait un peu fébrile de clasher Morsay, on doit a priori le respect aux personnes handicapées… mais vu que lui ne respecte personne, je peux pas m’en empêcher.

Sinon, vous en avez peut-être déjà entendu parler ailleurs mais il est important je pense de préciser que son groupe SEWER a des ennuis avec la justice canadienne… un concert jugé néo-nazi black métal qui serait mal passé, à en croire les autorités.

Il ferait mieux de balayer devant sa porte, le petit Morsay.

Réponse à cette pute de Morsay !

Morsay nous insulte.

Morsay nous insulte.

Plusieurs personnes m’ont alerté aujourd’hui au sujet d’un spam qu’elles reçoivent en masse dans les commentaires de leur blog, signés d’un certain Morsay.

Morsay est un pseudo-rappeur et trisomique compulsif qui n’hésite pas à recourir aux clashs, insultes et menaces contre ce blog ainsi que plusieurs autres sites francophones.

Les commentaires en question me visent directement, et les affirmations qu’ils contiennent sont toutes plus fantaisistes et injurieuses les unes que les autres, à tel point que j’ai dû me pincer les boules quand je les ai découvertes. Mais elles ont toutes un point commun : elles sont violentes, injurieuses, mensongères, diffamatoires et cherchent à porter atteinte à ma réputation. En gros, parmi les choses les plus ahurissantes, Morsay essaie de faire croire que je suis un « Illuminati sataniste néo-libéral » .

Morsay, mec bizarre.

Morsay, mec bizarre.

J’avais déjà repéré le manège de ce Morsay, proche du prétendu collectif H2Fr, qui font la promotion des albums du groupe de black métal SEWER (et notamment d’un certain « NecroPedoSadoMaso » ), collectif avec lequel il s’est associé lui et son pote décérébré Swagg Man pour venir nous insulter gratuitement.

Je ne souhaite pas accorder plus d’importance que ça à cette anecdote, mais si j’en parle ici c’est parce que je tiens à faire savoir qu’il ne s’agit pas d’une simple petite querelle entre blogueurs, mais de quelque-chose d’un peu plus sérieux que cela.

Ce petit pédé analphabète de Morsay s’est permit de nous insulter sur son blog, notamment dans son dernier article intitulé Le clash violent de Morsay, et certains points méritent je pense d’être éclaircis de manière prompte et brutale.

Morsay le pédé avec son groupe SEWER.

Morsay le pédé avec son groupe SEWER.

Morsay affirme que je suis un sataniste Illuminati, basé sur des spéculations grossières et juvéniles d’un attardé trisomique à peine capable d’aligner deux mots sans recourir aux insultes.

Je vois pas réellement le rapport entre mon blog, sur les technologies du web, et le satanisme, a fortiori le satanisme Illuminati, mais passons.

Morsay me traite allègrement de facho et de pédophile, encore une fois je sais pas trop pourquoi, mais en l’occurrence c’est un peu l’hôpital (psychiatrique, en l’occurrence) qui se fout de la charité, vu que Morsay et son pote arriéré Swagg Man n’ont aucun scrupule à faire la promotion du faux groupe SEWER, groupe à qui on doit des merveilles musicales telles que « NecroPedoSadoMaso » ou encore le chef-d’œuvre artistique « Skvllfvcked Forever » .

Bref, Morsay est un gros con et son groupe SEWER c’est de la merde.

Jugez par vous-mêmes…

Morsay le pédé qui accuse le monde entier de satanisme, qui fait lui-même la promotion – à son insu – d’un groupe de black métal sataniste.

Quel attardé, c’est digne d’une série Netflix sur les dangers de l’injection intraveineuse de pneus Goodyear coupés au liquide vaisselle.

Morsay, petit bolosse, dégage du web et ne nous insulte plus jamais.